Pour se voir autrement

Espace de Vérité
À l'affiche

Manque d'amour

11/11/2019

1/10
Please reload

Posts récents

11/11/2019

04/11/2019

13/09/2019

09/09/2019

29/08/2019

24/08/2019

Please reload

Monde intérieur

Je marchais en silence, baignant mon regard des champs, des montagnes et du soleil d'Espagne. J'étais serein et heureux. Puis, soudainement, je sentis mes épaules se courber et ma cage thoracique cherchant à se rapetisser.  Il n'y avait aucune douleur, aucun malaise physique, cependant mon corps cherchait à se faire tout petit et mon cœur était en détresse.

 

Surpris, mais en parfaite position pour m'intérioriser, je décidai de ne pas lutter et d'observer. Je me suis concentré sur le ressenti qui m'étais offert, sur la peur et la tristesse immense que mon corps exprimait. À force d'observer, les sensations que j'éprouvais prirent forme en une image.

 

"J'étais dans une église abandonné dans laquelle ne restait d'intact qu'un ancien autel de pierre. Derrière cet autel se cachaient deux enfants en haillons. Leur yeux inquiets me regardaient les approcher avec beaucoup de crainte et un soupçon d'espoir. La plus grande se tenait, protectrice et un peu défiante, devant le garçon plus jeune. Je me suis arrête près d'eux et je leur souris.

 

J'ai fais rentré du soleil dans ce lieu austère et j'ai offert de la nourriture à ces deux êtres abandonnées résidant dans mon cœur. Je leur ai demander pardon de les avoir laissé seuls et je leur expliquai qu'ils n'avaient plus à avoir peur.  Je ne serais pas toujours présent, j'allais même les oublier souvent, mais je leur promis d'être toujours de retour. Ils ne seraient plus jamais complétement seules. Tranquillement, les deux enfants s'apaisèrent et se mirent à sourire."

 

Au fil de mon dialogue intérieur, alors que les enfants intérieurs se calmèrent, mon corps se détendit. Mes poumons purent prendre de grandes respirations. C'était beau, triste et vaste à la fois.

 

Maintenant, ces enfants ont grandis et de nombreux compagnons se sont joint à eux. Elle veille toujours sur tous avec amour et compassion. Lui s'entraine à la grâce et au combat pour être un noble chevalier. Ils aiment danser ensemble sous les vastes cieux.

 

Je les oublie constamment, souvent pendant des mois, mais je reviens toujours à moi éventuellement, comme je l'ai promis. Souvent, ils se moque gentiment de mon manque de présence, de tous se temps que je passe endormis, inconscient. Parfois ce sont eux qui m'attendent patiemment, que je sois prêt à faire le prochain pas qui agrandisse mon monde intérieur, leur royaume.

 

Certains moments, alors que je me rappelle à moi-même, leurs sourires merveilleux me disent que l'aventure ne fais que commencer et que le meilleur reste à venir.

 

 

 

Please reload

Please reload

Archives

  • Google+ Black Round
  • Facebook Black Round
  • Twitter Black Round

© 2023 par Blog pour Parents.

Créé avec Wix.com

15, rue du Château. 75001 Paris, France

info@monsite.fr

Tél : 01 23 45 67 89

Fax : 01 23 45 67 89