Pour se voir autrement

Espace de Vérité
À l'affiche

Abîme

26/05/2020

1/10
Please reload

Posts récents

26/05/2020

21/05/2020

11/11/2019

04/11/2019

13/09/2019

09/09/2019

Please reload

Les femmes et moi.

Je me rappelle m'être déjà dit que je pouvais mesurer l'évolution de ma vie par ma relation avec les femmes.

 

Je crois que c'était après avoir abordé une fille à la cafétéria du cégep sans avoir eu d'autres excuses que celle de dépasser ma peur. Nous avons même eu une conversation de plusieurs minutes !

 

C'était nettement mieux que la fois au primaire, où j'ai chassé une fille à coups de mitaine parce qu'elle me suivait partout lors de la récréation et que les autres enfants commençaient à raconter que nous étions amoureux.

 

Ou, au secondaire, quand j'ai écrit une belle lettre d'amour à une fille à qui je n'avais jamais adressé la parole et qui s'est gentiment déplacée pour venir me dire que ce n'était « pas réciproque ».

 

Faut dire que je pars de loin, puisque je craignais qu'une fille ne s’aperçoive que je la regarde. Après tout, en remarquant mon attention, elle s'attendrait à ce que je lui parle et je n'en aurais peut-être pas le courage. Si je lui parlais, peut-être qu'elle serait intéressée mais que je ne voudrais pas sortir avec elle, et si l'on sortait ensemble, peut-être que ça ne durerait pas et que je ne serais pas disponible pour me marier et finir mes jours avec elle. Comme, à l’époque, la seule femme que j'aurais mariée à coup sûr s’appelait Leeloo Dallas, un personnage de fiction, il était beaucoup trop risqué pour moi de croiser le regard d'une jeune demoiselle et ainsi anéantir les attentes imaginaires que je me créais.

 

Je peux dire fièrement que, maintenant, je suis capable de ne plus me sauver en courant si une femme me démontre de l’intérêt (ok, je ne me suis jamais vraiment sauvé en courant, mais j'ai déjà marché très très vite !). Bien sûr, il faut des conditions très spécifiques et une clause de non-responsabilité signée en trois exemplaires pour que je donne un signe d'intérêt plus grand qu'un sourire, mais c'est déjà ça.

 

Qu'est-ce que ça veut dire pour ma vie, alors ? J'ai presque arrêté de freiner, mais j'évite l'accélérateur ; plusieurs années de travail pour finalement être au neutre :P

J'ai encore du chemin à faire et, faute d'avoir Leeloo Dallas qui tombe dans mon taxi, je ne connais qu'une seule personne avec qui je suis certain de passer le reste de mes jours : moi-même.

 

Alors, il serait peut-être bientôt temps que je me regarde comme il faut dans le miroir et que je montre tout mon intérêt à ma vie et à qui je suis. Je n'ai plus rien à gagner à me cacher à moi-même.

 

Please reload

Please reload

Archives

  • Google+ Black Round
  • Facebook Black Round
  • Twitter Black Round

© 2023 par Blog pour Parents.

Créé avec Wix.com

15, rue du Château. 75001 Paris, France

info@monsite.fr

Tél : 01 23 45 67 89

Fax : 01 23 45 67 89